loader

Thaïlande

De la neige au café – Un jour à Chiang Mai

26. janv.. 2015 -

Dimitri Burkhard, Mamiko Burkhard


C’est un peu l’hiver à Chiang Mai, nous a-t-on assuré à Bangkok. La plus grande montagne au nord de la Thaïlande (à 2'600 mètres) a même du givre durant ces jours de décembre. L’équipe de télévision thaïlandaise le confirme: Ils y sont montés tôt le matin et ils ont montré à la télévision des images en direct: Une sensation.

Cependant ces journalistes Suisses ne ressentent l’hiver que très peu. Car l'application sur leur Smartphone leur indique à midi un agréable 24 degrés - des conditions météorologiques parfaites pour un mois de décembre.

Le festival de la neige Nimman

L'hiver nous rattrape lorsque nous découvrons de la neige fraîche sur la grande place dans le quartier de l'université.

La neige est transportée et dispersée par des travailleurs à l’aide de grands sacs. Pendant ce temps, les shoppeurs locaux préparent leur smartphone pour faire une selfie, ils ont hâtes que le « festival de la Neige Nimman » débute. Unique en Thaïlande !

Le "local cafe"


Nous observons le brouhaha d'hiver du « café local », un restaurant avec de la nourriture durable: local cafe (Think Park, Huai Kaeo Rd.).

Fidèle à la devise «think global, eat local», nous dégustons la «Smoked Salmon Salad» avec des légumes bios du Projet Royal en Thaïlande. Le « Lemon Mint Smoothie » est une boisson rafraîchissante, qui nous est servie dans un verre à l’emporter, très agréable sous cette chaleur.

Des vestiges historiques

 

Chiang Mai est une ville historique, qui a déjà été occupé plusieurs fois grâce à sa position stratégique dans le triangle d’or. En même temps, la ville au bord de la rivière Ping était pendant plus de 500 ans la capitale du royaume de Lan Na.

Les ruines de l’ancien mur de la ville vous rappellent à une forteresse. Contrairement à l'Europe, un nombre incroyable de temples bouddhistes sont situé derrière les douves. Les grands rois thaïlandais avaient construits des temples que l’on appelle Wats à pratiquement chaque coin de la vieille ville. Un bon nombre de ces 200 temples ont une dorure de style Lan Na traditionnelle - une plus splendide que l'autre.

La ville des temples du Nord


Parmi les nombreux Wats, il y a bien entendu ceux qui sortent du lot par rapport à leur architecture, comme par exemple le Wat Chedi Luang, un temple majestueux, comme si des éléphants portaient le temple. Ce Wat en forme de pyramide qui se trouve au centre de la vieille ville était au cours du royaume Lan Na même le plus haut bâtiment jusqu'à ce qu'il soit détruit lors d’un tremblement de terre au 16ème siècle. Aujourd'hui, les visiteurs peuvent admirer une reconstruction du temple comme il était à l’époque. 

Le magnifique temple d'argent, le Wat Srisuphan ne devrait manquer à aucune visite. Bien que ce soit l'un des temples les plus anciens et les plus impressionnantes à Chiang Mai, nous croisons ici principalement des touristes locaux. Lors d’une petite pause afin de reposer nos jambes, nous profitons d’admirer ce temple très différent de tous les autres car il est entièrement en argent.

Cherché, trouvé: Le meilleur Capuccino à Chiang Mai

A la recherche d’un bon café, nous sommes tombés sur la Residence Chiang Mai, une oasis de verdure à quelques pas du Wat Chiang Man au milieu de la vieille ville (23 Ratchapakinai Soi 1, chiangmaanresidence.blogspot.ch). Effectivement nous avons trouvé ce que nous cherchions. L'auberge dispose de chambres modernes, bon marché et peut-être les meilleurs barista à Chiang Mai. Dans le petit café, Sangob Petchoy prépare nos cappuccinos avec soin. Il nous raconte que sa fille est architecte et c’est elle qui est propriétaire de cette maison rénovée qui est une maison d’hôtes depuis 2006. Ces jours-ci, elle est à une conférence, et c’est pour cela qu’il s’occupe de la boutique.

La boutique ELEPHANTS

Un peu plus tard nous retrouvons au milieu de magasins de souvenirs, de studios de tatous et de laveries une vrai trouvaille : ELEPHANTS (8 Nimmanhaemin Soi 1, www.baanjangnak.com). Cette boutique vend toutes sortes produits qui ont avoir avec les éléphants. 

La jeune femme, Wareeya Wiriya, gérante du magasin nous explique que le tableau représente une trompe d’éléphant mangeant des nouilles et qu’elle l’a peint elle-même. Au cours de notre conversation, nous apprenons qu’elle a également dessiné les illustrations qui se trouvent sur des sacs en tissu ou des t-shirts en coton bio qu’elle vend dans son magasin.

Le talent artistique de Wareeya est une raison pour laquelle sa famille a converti le restaurant de nouilles populaire en une boutique. La talent artistique semble être dans la famille, parce que les éléphants en tec ont été sculpté par de son père.

Wareeya semble incarner la jeunesse de Chiang Mai. Elle est jeune et pense globalement – Sa clientèle vient de partout dans le monde. Elle est aussi d’avis que la société d’aujourd’hui devrait plus réfléchir à une alimentation saine selon les vieilles recettes. La culture de riz moderne produit une quantité inférieure qui ne peut être comparé avec le riz aromatique de son enfance. Comme réaction à ce mouvement, sa famille s’est axée sur une agriculture biologique. Wareeya peut ainsi savourer de temps en temps des plats de son enfance.

Sa mère prépare toujours la fameuse soupe de nouilles qu’ils servaient auparavant dans leur restaurant - mais seulement pour la famille. Nous pourrions encore nous divertir toute la soirée, mais la faim se fait sentir. Nous payons nos trouvailles de la boutique ELEPHANTS et suivons la recommandation de Wareeyas à la recherche d’un plat authentique, un Khao Soi (soupe de nouilles au curry).

Les auteurs

Mamiko et Dimitri sont normalement des auteurs indépendants travaillant en Suisse. Ils documentent les caractéristiques du pays pour le magazine en ligne «Newly Swissed ».

Pour la première fois les auteurs japonais - suisse se sont rendus en Thaïlande. Au cours de leur voyage, ils ont des moments inoubliables à Bangkok et à Chiang Mai qu’ils partagent sur le blog de tourasia.


Catégorie : Thaïlande

Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

*
*

*

* - champ obligatoire

 

Bien se faire conseiller:

021 963 02 18

lundi au vendredi: 9h00 à 18h00

Connectez-vous avec nous

RSS Feed RSS Feed
Facebook Facebook
Twitter Twitter