Le Nord du Vietnam – faits intéressants autour la capitale Hanoï

Le Nord du Vietnam offre d'intéressantes possibilités d'excursions autour de la capitale Hanoï. Des formations rocheuses bizarres, des rizières vertes et des grottes impressionnantes.

02.11.2017
Catégorie: Vietnam
Auteur: Natalie Akeret

Découvrir le Nord du Vietnam

Arrivée à Hanoï

Cela faisait longtemps que je me réjouissais de faire ce voyage – et il est enfin arrivé. Une semaine au nord du Vietnam est au programme! Impatientes, nous montons dans l’avion de Vietnam Airlines à Bangkok à destination de Hanoi. Cette compagnie nous a surpris en bien, l’avion décolle à l’heure et malgré la courte durée du vol, on nous sert un délicieux repas chaud. C’est aussi la première fois que nous faisons connaissance avec l’hospitalité vietnamienne qui nous accompagnera tout au long de la semaine. A l’arrivée, les formalités pour le visa remis sur place se déroulent sans problème et rapidement. Nous faisons le trajet jusqu’en ville pour rejoindre notre boutique-hôtel MK Premier. Il se situe au coeur de la vieille ville et donc au beau milieu de l’agitation. Je dois l’admettre, Hanoi me dépasse un peu. Je pensais que le chaos sur les routes de Bangkok était le summum, mais non à Hanoi c’est encore pire! Ici, ce ne sont pas uniquement les voitures qui posent problème, il y a partout des milliers de motos sur lesquelles enfants, bébés, poules, les chiens, cochons et tout ce qui est possible et imaginable y prennent place, avec des manœuvres de dépassement casse-cou comme si rien ne les retenait à la vie.

Mieux vaut également laissé ses idées sur la protection des animaux à la maison, les poulets sont entassés dans de minuscules cages et les fruits de mer sont décortiqués encore vivants. Il y a partout du monde, du bruit et des gaz d’échappement. On trouve enfin un peu de répit le long du lac. Le jetlag se faisant encore ressentir, le lendemain lorsque notre guide vient nous chercher pour un voyage à travers un paysage idyllique jusqu’à Mai Chau nous ne pouvons pas cacher notre soulagement. Et nous n’en serons pas déçues!

Mai Chau – Arrivée dans la nature

Le trajet pour rejoindre la belle et paisible région de Mau Chau au milieu des collines verdoyantes a duré grosso-modo 4 heures. En chemin, Le notre guide qui parle l’allemand, nous raconte plein de choses intéressantes sur le pays et les habitants. Il est très ouvert, émet quelques critiques sur le communisme qui marque toujours le pays et sur le fait qu’ici au Vietnam, contrairement aux pays voisins, il n’y a que peu de temples car la politique a supplanté la religion. Il a une incroyable connaissance des contextes historiques et politiques, qui impressionnent et qui s’étendent bien au-delà des frontières du pays. Ensuite, nous nous arrêtons pour un premier arrêt photo avant Mai Chau. C’est également impressionnant!

Nous prenons le déjeuner dans une famille d’accueil. On nous sert différents plats avec des légumes, du poisson, de la viande et des œufs. Et naturellement aussi du riz. Tout est bon. C’est donc avec l’estomac bien rempli que nous rejoignons notre hébergement – le Mai Chaud Lodge. Waouh! Un hôtel m’a rarement autant plu… L’emplacement entre les collines verdoyantes et les rizières est vraiment superbe. Les bungalows sont magnifiquement intégrés dans le paysage et aménagés avec beaucoup de cachet. Les employés – qui viennent tous des villages voisins et qui ont été formés par l’hôtel – ne parlent pas tous bien l’anglais mais ils sont d’une extrême gentillesse et très serviables. Le clou de l’hôtel est la belle piscine avec vue – comme dans un livre d’image. Les photos ne peuvent malheureusement pas rendre exactement cette si belle atmosphère.

L’après-midi, nous partons explorer à vélo les villages aux alentours du lodge. Le chemin est tout droit, et malgré tout nous transpirons comme lors d’un marathon. L’humidité est extrêmement élevée et il fait chaud. Ici, on l’habitude des touristes en sueur et c’est pourquoi on a pas manqué d’installer des petits magasins et d’ouvrir des hébergements chez l’habitant. Malgré tout, l’atmosphère reste authentique, les gens vivent ici et les visiteurs leur permettent d’avoir un revenu supplémentaire. Dans un projet d’aide pour les femmes avec un handicap physique, je m’achète un foulard en soie. Ici aussi les gens sont chaleureux, pas du tout envahissants. C’est un tourisme doux et durable.

Le lendemain, nous visitons à pied quelques villages habités par la minorité Hmong. Les habitants sont comparativement très aisés et possèdent des maisons stables et spacieuses. Le nous raconte qu’ils ont fait fortune avec le commerce illégal de la drogue. C’est pourquoi ils sont également plus réservés et critiques envers les étrangers, on ne sait jamais à qui on a à faire. Comme toujours, notre guide n’embelli rien. En revanche les enfants n’ont aucune crainte envers nous. Ils nous saluent et nous sourient d’une manière tellement joyeuse que cela nous réchauffe le cœur. Nous nous retenons à faire des photos car nous n’aimons pas photographier les gens sans leur permission. Cette balade a duré une bonne heure mais des balades plus longues peuvent être organisées vers d’autres minorités. De retour au lodge, nous ne résistons pas à faire un plongeon dans la piscine et profitons avec tous nos sens de l’atmosphère qui règne ici jusqu’au moment où il commence à pleuvoir fort et pour filer nous mettre à l’abri dans notre confortable cottage. Après un délicieux curry que le ravissant restaurant nous a servi, nous ne tardons pas à nous mettre au lit. Demain il faudra se lever tôt.

Tam Coc – La baie sèche d’Halong

Après un trajet d’environ deux heures, nous rejoignons le parc national de Cuc Phuong pour une balade jusqu’au refuge pour les singes et les tortues en voie de disparation. Le but est de soigner les animaux blessés et de les relâcher dans la nature et de faire un travail éducatif auprès de la population où la chasse illégale cause ici toujours un grand problème. Ensuite, nous vivrons un autre temps fort de notre voyage: un tour en bateau à travers Tam Coc, mieux connu sous le nom de la «baie terrestre de Halong». Le paysage est fascinant et les rochers karstiques impressionnants…

Une journée pleine d’impressions merveilleuses tire à sa fin. Avant de pouvoir nous reposer dans notre prochain hébergement, nous devons encore fournir quelques efforts sportifs. Un temple dans un rocher nous attend et pour y arriver il faudra grimper les nombreuses marches d’escalier

Ensuite qu’est-ce qui pouvait bien nous empêcher de filer directement sous la douche ? La vue bien sûr – depuis notre terrasse du Tam Coc Garden Hotel! Outre les canards, un oiseau pourpre passe nous voir. C’est juste idyllique!

Le restaurant est si pittoresque que je ne serais même pas surprise de voir la serveuse venir avec un caquelon à fondue. Ce qu’elle n’a bien sûr pas fait. Au menu, une composition de différents plats, avec des portions souvent trop grandes mais comme toujours délicieuses.

Continuation vers la baie d’Halong – un point culminant

Le lendemain matin, heureusement nous ne devons pas nous lever trop tôt. Nous prenons la route pour Haiphong pour un trajet d’environ 2 heures. Ce village insignifiant est le point de départ de notre luxueux bateau qui mettra cap vers la baie mondialement connue de Halong. Après un déjeuner de bienvenue à bord, nous nous installons dans notre cabine. On nous a gentiment offert un upgrade, la cabine est une plutôt une suite…

L’après-midi, canoë et baignade au programme. Pour la première activité, nous sommes plutôt maladroites, on avance définitivement pas vite. Nous nous laissons bercer par les eaux tranquilles de la baie et profitons pleinement du panorama. Que souhaiter de plus ?

Alors que le temps est nuageux lorsque nous nous baignons, en fin de journée le ciel est complètement dégagé. Ce soir, nous participons à un cours de cuisine et préparons des rouleaux de printemps vietnamiens que nous dégusterons accompagnés d’un bon verre de vin rouge, confortablement installées dans le lounge sur le pont. Plus tard, nous nous régalerons avec un dîner à plusieurs plats, sous un ciel étoilé, avec les rochers karstiques comme coulisses. Waouh.

Lorsque nous nous réveillons le lendemain matin, le soleil brille et toujours en pyjama sur le balcon je ne peux m’arrêter d’admirer tout simplement la vue. Après un bref petit déjeuner, nous montons à bord d’une barque et pagayons à travers ce paysage féerique en passant devant les rochers recouverts de jungle et en traversant des grottes mystiques.

De retour à bord, le déjeuner nous est servi et notre bateau reprend tranquillement le chemin du retour vers notre point de départ. Les nuages ont à nouveau envahis le ciel et à peine assis dans le minibus la pluie se met à tomber. C’est ce qui s’appelle avoir de la chance avec la météo!

De retour à Hanoï

Le trajet du retour à Hanoi est très agréable sur l’autoroute et jusqu’en ville nous n’avons pas trop de circulation. Nous laissons l’idylle bucolique dernière nous et plongeons à nouveau dans le chaos de la ville. La réceptionniste à l’hôtel nous accueil à nouveau chaleureusement et nous offre un upgrade dans une chambre avec balcon. Ce qui nous permet d’observer le va-et-vient dans la rue avant de sortir à notre tour. Nous prenons un taxi pour nous rendre au musée militaire qui expose de nombreux objets originaux notamment de la guerre du Vietnam.

Pour notre dernier soir au Vietnam, nous voulons nous offrir un repas particulier et choisissons le restaurant «Pizza 4P’s» qui offre une cuisine fusion italienne, japonaise et vietnamienne. Comme véritables Helvètes, nous nous devons de goûter au fromage qui provient d’une ferme du centre du Vietnam. Donc avant les pâtes, nous dégustons un plat de fromage et nous ne le regretterons pas. Tout est incroyablement tellement bon ! Si vous vous rendez un jour à Hanoi, ne manquez pas de vous rendre dans ce restaurant. Mais attention: il est conseillé de réserver sa table un jour à l’avance!

De retour à l’hôtel, nous prenons encore un dernier verre au bar sur le toit, l’occasion de passer en revue notre voyage et d’admettre tout de même: que sans jetlag et sans stress, Hanoi est en fait une ville vraiment cool. Et une chose est sûre: Vietnam, nous reviendrons!

Faites un commentaire

Newsletter tourasia
des nouvelles régulières du spécialiste

Consultation personnelle

du lundi au vendredi, de 09h00 à 18h00

tourasia Roemer AG
Grindelstrasse 5
8304 Wallisellen
mail@tourasia.ch
021 963 02 18

© 2019 tourasia