Sri Lanka-Yala-Yala National Park Family of wild Elephants-104051-min

Le Sri Lanka est ouvert aux touristes – tourasia sur place

Julien et Maxime ont parcouru le pays après son ouverture - et c'était incroyablement beau !

28.09.2021
Catégorie: Sri Lanka
Auteur: Maxime Gratigny

Le Sri Lanka accueille à nouveau les touristes à bras ouverts

Pour entrer au Sri Lanka, vous avez besoin du certificat de vaccination (double vaccination, au moins 2 semaines après la deuxième dose), d’un test PCR (maximum 72 heures avant le départ) et d’un visa. La première nuitée doit être réservée dans un hôtel de Level 1, où le seul test PCR doit être effectué sur place. Vous n’êtes pas autorisé à quitter l’hôtel avant que le résultat soit négatif (généralement dans les 24 heures). Un formulaire en ligne doit être rempli pour le visa. La demande de visa est généralement confirmée dans les 24 heures.

Affectueusement appelée l’île aux joyaux, le Sri Lanka est une perle dans l’océan Indien. Cette île gâtée de beautés naturelles réunit plus de 1’300 kilomètres de côtes, des collines douces, des montagnes et une histoire millénaire.

Les sites déclarés patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, huit au total, comme la ville d’Anuradhapura avec ses temples merveilleusement bien conservés et ses figures de Bouddha, le rocher de Sigiriya, les peintures dans les grottes et les reliquaires ouvrent un aperçu fascinant sur l’héritage culturel de l’ancien Ceylan. Colombo, le centre du Sri-Lanka, fait le trait d’union entre le nouveau et l’ancien monde du pays avec ses infrastructures modernes et à travers l’art, la culture, les festivals ainsi que par son charme de l’architecture historique et ses traditions vécues. Une cordiale bienvenue est souhaitée aux visiteurs aux intérêts à multiples facettes et avec des désirs de vacances variés.

Ready to take off…

Comme recommandé, nous nous retrouvons à l’aéroport de Zurich trois heures avant le départ au check-in 2. Notre passeport, le test PCR, le visa et le certificat de vaccination sont contrôlés et après seulement une demi-heure, l’enregistrement est fait. Le vol Qatar Airways pour Doha était à moitié plein. Nous regardons par le hublot au moment du décollage, disons adieu au mauvais temps en Suisse et nous laissons dériver dans les nuages. Lors du transit à Doha, nous sommes étonnés de voir à quel point l’aéroport est plein. Il semble que de nombreuses personnes voyagent à nouveau !

Le vol de continuation pour Colombo était très bien occupé, principalement par des locaux. Nous arrivons ponctuellement à Colombo à 9 heures. En moins de 40 minutes, nous passons par le „Health Control“, où nos certificats de vaccination sont vérifiés, l’immigration, puis nous prenons directement nos bagages. Ayubowan Sri Lanka ! Notre chauffeur et guide Anura nous accueille chaleureusement et nous conduit à l’hôtel Mövenpick de Level 1 à Colombo. Ensuite, nous devons nous soumettre à un test PCR afin de pouvoir circuler librement dans le pays si le résultat est négatif. Nous ne sommes pas autorisés à quitter la chambre avant que le résultat ne soit connu (généralement dans les 24 heures) mais cela n’est pas dérangeant, car nous avons la possibilité de nous reposer après le vol.

En début d’après-midi du jour suivant, nous reçevons notre résultat négatif. Maintenant, notre voyage peut définitivement commencer ! Notre première destination : Bentota. Cet endroit est connu pour ses kilomètres de plage de sable et est également parfait pour des vacances balnéaires grâce à ses excellents hôtels. Nous voulons ici avoir une première impression de la situation de l’industrie hôtelière au Sri Lanka. Nous commençons à parler au personnel d’un hôtel et à deux jeunes hommes sur la plage. Nous remarquons rapidement à quel point ils sont heureux d’accueillir les premiers touristes de retour au Sri Lanka. Nous leur expliquons la raison de notre voyage et, rapidement, l’espoir naît de part et d’autre d’une amélioration rapide et d’un retour à la normale. Nous nous promenons donc le long de la plage, par ailleurs déserte, en appréciant le bruit des vagues et en essayant d’imaginer un endroit rempli de touristes.

En fin de journée, alors que nous nous émerveillons devant le coucher de soleil magique à Hikkaduwa, plus au sud, un Sri Lankais court tout à coup vers nous et nous appelle pour que nous venions. Nous courons donc après lui et, soudain, il nous fait signe qu’une énorme tortue nage dans la mer, en bord de plage. Nous l’observons d’abord de loin avant que le local ne nous appelle et que nous puissions admirer encore de plus près cet animal vieux de plus de 100 ans. Ces animaux viennent pondre leurs œufs dans la région. Et subitement, une deuxième tortue géante apparaît à côté et fait de cette soirée, avec l’impressionnant coucher de soleil en arrière-plan, un début de voyage unique. Heureux et satisfaits, nous arrivons au magnifique hôtel boutique Tamarind Hill près de Galle et dégustons un excellent dîner sri-lankais. Ici aussi, le personnel est très sympathique et ravi de pouvoir à nouveau s’occuper des clients.

Ce matin, l’exploration du Fort de Galle, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est au programme. Nous nous promenons à pied le long des murs de la vieille forteresse et apprenons des informations passionnantes sur son histoire séculaire. Nous profitons du privilège du fait qu’il n’y ait aucun touriste. Wow ! En chemin, nous croisons sans cesse des habitants qui nous regardent avec curiosité et nous abordent. Ils nous demandent d’où nous venons, depuis combien de temps nous voyageons au Sri Lanka et comment est la situation du Covid en Suisse. Nous sommes très positivement surpris de l’accueil amical, bienveillant et curieux que nous réservent les Sri Lankais.

En fin de matinée, nous quittons la côte sud-ouest du Sri Lanka et nous nous dirigeons vers le deuxième plus grand parc national du pays : Yala. En chemin, nous pouvons vraiment observer comment la végétation change, passant de tropicale à savane, aride et sèche. Dans l’après-midi, nous partons pour notre premier safari. Avec une jeep, qui dispose d’un banc sur la zone de chargement, nous nous dirigeons vers l’entrée principale avec un naturaliste du Koragaha Lodge. En haute saison, il peut y avoir jusqu’à 200 véhicules qui font la queue à l’ouverture du parc. Cet après-midi, il y en a exactement 0 ! Dès notre arrivée au parc, nous apercevons les premiers animaux. Avec l’aide de notre guide expérimenté, nous observons des cerfs sambars, des sangliers, des éléphants, des buffles d’eau ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux tropicaux et migrateurs. Et comme clou du spectacle, et c’est pour cette raison que le parc national de Yala est si bien connu, nous avons eu la chance de voir trois léopards. L’un d’entre eux s’est approché de nous de loin et est passé devant notre véhicule, à une dizaine de mètres. Quel spectacle inoubliable !

Je n’utilise pas souvent ce mot, mais ce que nous avons vécu le lendemain matin est une expérience unique dans une vie. Se lever à 4 heures du matin est donc facile pour nous, car nous savions déjà que le safari matinal d’aujourd’hui sera une expérience à couper le souffle. Nous rencontrons les guides extrêmement professionnels et drôles de Kulu Safaris, Javana et Prem, et sommes à nouveau les seuls à entrer dans le parc. Dix minutes à peine après avoir pénétré dans le parc, nous voyons un groupe d’une quinzaine de crocodiles et un léopard au repos. La folie ! Au cours de la matinée, Javana nous donne de nombreuses informations passionnantes sur les animaux que nous avons vus. Parmi eux, des calaos, des tortues, des macaques, des varans et bien d’autres encore. Comme points forts absolus, nous avons pu voir plusieurs éléphants, trois léopards et deux ours lippus extrêmement rares qui sont à peine visibles dans la nature.

Avec d’innombrables belles impressions, nous quittons le sud du pays et nous nous dirigeons vers les hauts plateaux. Le passage de la région sèche et chaude de Yala aux hauts plateaux du Sri Lanka est une fois de plus un passage dans une région climatique différente. A environ 1’000 m d’altitude, le temps est chaud pendant la journée, mais la nuit, ça peut se rafraîchir jusqu’à une agréable vingtaine de degrés.

Ella, une petite ville située sur les hauts plateaux du Sri Lanka, est connue pour son paysage enchanteur avec ses chutes d’eau, sa forêt tropicale de montagne et ses plantations de thé. Un paradis pour tous les vacanciers actifs, y compris nous. En chemin, les routes de montagne sinueuses offrent des vues à couper le souffle, encore et encore. Nous traversons Ella en voiture et sommes étonnés de voir quatre touristes se promener dans le village. C’est la première fois que nous rencontrons un tel „rassemblement“ de touristes, c’est pourquoi le spectacle nous semble un peu étrange. Notre destination est le Mini Adam’s Peak. Après une ascension de 30 minutes, une vue magnifique et de superbes sujets de photos sur toute la région s’offrent à nous. En descendant du sommet, nous avons continué notre randonnée à travers la forêt et les petits villages agricoles où nous avons pu observer la vie des habitants. Enfin, nous avons atteint le Nine Arch Bridge, un impressionnant vestige de l’ère coloniale britannique. Achevé en 1921, le pont est situé en plein milieu de la forêt et relie Domodara et Ella en train.

La route serpente dans les montagnes depuis Ella avant d’atteindre Nuwara Eliya à environ 1’900 m d’altitude. La ville est également connue sous le nom de „Petite Angleterre“. On peut voir partout des petits cottages, des terrains de golf, des maisons de thé et même une cabine téléphonique rouge typique. Le temps ne pouvait guère être plus anglais. Du soleil aux fortes pluies en passant par un brouillard dense et impénétrable, nous avons tout connu en un temps très court. Le climat et l’altitude de cette région ont également favorisé la culture de toutes sortes de légumes et de thé. Le célèbre thé de Ceylan, de la meilleure qualité, est exporté d’ici dans le monde entier. Nous nous arrêtons dans une fabrique de thé où l’on nous montre le processus de récolte, de séchage, de fermentation et d’emballage, et où l’on nous explique également les différentes qualités. Après une promenade dans leur salon de thé, nous continuons la descente vers Kandy. La deuxième plus grande ville du pays possède quelques curiosités et sert principalement d’étape sur le chemin du triangle culturel ou vice versa vers les hauts plateaux. Nous nous promenons dans le centre et profitons des belles vues sur le lac Kandy et des photos du temple de la Dent sacrée.

Notre voyage nous emmène plus loin dans le triangle culturel du pays, où le paysage redevient plus poussiéreux et plus sec. Nous visitons le temple rupestre bouddhiste de Dambulla. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 30 ans. Néanmoins, le parking des visiteurs est désert, seuls quelques travailleurs acharnés qui entretiennent le site s’y trouvent. Accompagnés de quelques singes, nous visitons les cinq temples troglodytes avec leurs impressionnantes statues de Bouddha et leurs peintures murales. Il est difficile de croire à quel point ces figures, dont certaines remontent au 1er siècle avant J.-C., sont encore aussi bien conservées !

Tôt le matin, nous nous dirigeons vers le véritable point fort de la région : le rocher de Sigiriya. La partie inférieure de la grande forteresse impressionne par ses voies d’eau intelligemment conçues, qui ont été construites par la main de l’homme il y a environ 1600 ans. Nous sommes toujours étonnés de constater qu’ils étaient déjà des ingénieurs très développés à l’époque. De là, il y a environ 1200 marches jusqu’au sommet du rocher. Il vaut la peine de commencer tôt le matin, lorsque le chemin est encore à l’ombre et que le vent rend la montée plus supportable. Tout en haut, une vue imprenable sur l’ensemble du site, les forêts environnantes et les parcs nationaux de la région nous attend. Époustouflant !

 

L’après-midi, nous visitons le parc national de Kaudulla. Avec le parc national de Minneriya, il offre une protection et un espace aux immenses troupeaux d’éléphants, qui comptent parfois jusqu’à 500 individus. Comme dans le parc national de Yala, nous voyageons dans une jeep ouverte et nous nous dirigeons vers l’immense réservoir du parc. Nous rencontrons rapidement notre premier éléphant et, au cours de notre safari de trois heures, nous en verrons beaucoup d’autres. Ce type de safari est une expérience indescriptible, car nous pouvons observer les animaux dans la nature en train de manger, de se baigner, de prendre soin de leurs enfants ou de se reposer. Et voir tout cela dans un environnement aussi magnifique que le parc national de Kaudulla, directement sur le lac à la lumière du soleil couchant, est une expérience que nous n’oublierons certainement pas de sitôt. L’endroit est également un paradis pour l’observation des oiseaux. Les ornithologues ne sont pas les seuls à en avoir pour leur argent ici, car même nous, qui n’étions pas vraiment de grands fans d’oiseaux avant ce voyage, avons trouvé notre plaisir dans ces animaux. Car cette immense diversité de grands et petits oiseaux, colorés, chanteurs et chasseurs ne laisse personne indifférent ! Une fois de plus, le Sri Lanka nous impressionne par sa nature et sa faune incomparables. Pour un si petit pays, c’est tout simplement impressionnant !

Du triangle culturel, notre voyage se poursuit vers la côte est du pays, une région encore peu connue par les touristes occidentaux. Elle est surtout réputé pour son littoral de rêve avec des kilomètres de plages de sable. Selon la saison, Arugam Bay, avec ses vagues parfaites, est aussi le rêve absolu de tout surfeur. Passekudah, notre première étape dans l’est, est une petite ville avec peu d’hôtels. Sa réputation de belle plage le précède. Et nous ne sommes pas déçus ! Nous tombons sur une baie d’un kilomètre de long avec une plage de sable fin et poudreux et des palmiers ombragés. Les locaux comme les touristes se rafraîchissent dans la mer, mais ils sont répartis dans la grande baie. Parfaitement situé au milieu, sur la plus belle portion de plage, se trouve le magnifique Uga Bay Resort, qui vous invite à passer quelques jours tranquilles sur la plage, la plus belle du pays !

Si vous ne souhaitez pas passer une semaine entière sur la plage ou si vous recherchez un changement entre les deux, nous vous recommandons une croisière en catamaran. Depuis la petite ville de Trincomalee, à environ 2,5 heures au nord, la seule compagnie maritime du Sri Lanka propose des excursions à couper le souffle de 2 à 6 nuits le long de la côte est, pour la plupart vierge. Les voiliers de haute qualité sont confortablement meublés et offrent de l’espace pour 2 à 18 personnes, selon la taille du groupe.

En navigant, nous pouvons observer le littoral sauvage et romantique. Nous sommes accompagnés d’un groupe de dauphins qui, nous semble-t-il, veulent prouver leur agilité en jouant dans l’eau. Selon la saison, nous faisons également une excursion en haute mer pour observer les baleines. Nous profitons de la brise fraîche de la mer, nous rechargeons nos batteries au soleil et nous nous adonnons à des activités amusantes comme le stand-up paddle, la pêche et le surf. Le parc national de Pigeon Island est l’un des points forts de la région. Nous faisons de la plongée libre au-dessus d’un merveilleux récif corallien intact et rencontrons les habitants colorés de cette idylle. Toutes sortes de poissons, de tortues et de requins de récif font partie de cette expérience inoubliable.

De retour sur la terre ferme, il est bientôt temps de se dire au revoir. Nous quittons Trinco et passons notre dernière nuit un peu plus au nord, au magnifique établissement Jungle Beach Resort. Le nom dit tout. L’hôtel a été construit au milieu de la jungle, qui se jette directement dans la plage sauvage, intacte et magnifique de Jungle Beach. Quel endroit de rêve et quelle conclusion à un voyage dans un pays qui a dépassé nos attentes les plus folles par son immense diversité et sa population extrêmement accueillante. Merci, nous reviendrons au Sri Lanka, c’est sûr !

 

Faites un commentaire

Newsletter tourasia
des nouvelles régulières du spécialiste

Consultation personnelle

du lundi au vendredi, de 09h00 à 18h00

tourasia Roemer AG
Grindelstrasse 5
8304 Wallisellen
mail@tourasia.ch
021 963 02 18

© 2021 tourasia